Bibliothèque du siècle dernier… nouvelles perles !

Les romans de la table ronde

Bon… C’est un peu tricher que de dater du siècle dernier, mais nous dirons que bien qu’issu de sources écrites entre les XIIIème et XVème, ce beau bouquin est sorti en 1952, na.

Allez, on commence fort avec celle-ci, qui en ravira plus d’une 😉
« Alors Celui qui devine toutes les pensées les appela. Il parla en premier lieu à Adam, parce que l’homme était plus coupable, sa femme étant de faible complexion et faite de sa côte […] »
– Une autre, une autre !
– Ok… Boum :
« Pourtant cette femme le trompait et le honnissait de son mieux, et jamais il ne put s’en garder : dont il ne faut pas s’émerveiller car, lorsqu’une femme veut employer son coeur et sa tête à ruser, nul homme ne saurait lui résister […] »
– Nan ?
– Eh ! Débat clôt par :
« J’ai fait le tour du monde et j’ai cherché de mon mieux : je n’ai pas trouvé une bonne femme »
Sont pas belles ces perles ? Les 3 sont extraites de Les romans de la table ronde, renouvelés par Jacques Boulenger, 1952.

Sur ce, bonne rentrée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.